Steve Hill: la passion d’un puriste

Il y a 25 ans presque jour pour jour, Steve Hill donnait son premier spectacle dans un bar. C’était au Touristique, rue Hart, plus communément appelé Le Trou par ceux qui le fréquentaient. Le guitariste avait 16 ans. Neuf albums plus tard, des milliers de kilomètres de tournée à son odomètre musical et récompensé de plus d’une dizaine de prix, le Trifluvien d’origine continue d’évoluer dans son art et de surprendre par la pureté de son talent.

Lire l’article complet sur La Presse »