Cinq questions à Steve Hill

Le guitariste blues Steve Hill sera de passage à Châteauguay le 17 février pour une performance solo. Il a accordé une entrevue au Soleil de Châteauguay depuis l’Allemagne, alors qu’il terminait une tournée «marathon» à travers l’Europe avant son retour au Québec.

Comment se passe votre tournée en Europe ?

C’est une tournée qui garde en forme. J’ai fait 30 spectacles en 34 jours dans sept pays. Allemagne, Pologne, France, Belgique, Hollande, Autriche et Suisse…

Dans quel contexte le projet des trois volumes de Solo Recordings est né?

Le solo était un side project que j’avais en tête depuis longtemps, mais je n’étais jamais prêt. Puis il y a cinq ou six ans, un ami a proposé de me vendre une vieille Gibson des années 50. Je n’avais pas les moyens de l’acheter, alors il me l’a offerte en échange d’un spectacle solo dans sa ville.

Lire la suite de l’entrevue sur Le Soleil »