Actualités

Publié le Steve Hill couronné au Maple Blues Award

Quinze ans après sa première nomination et son premier Maple Blues Award, l’homme-orchestre Steve Hill a remporté lundi les trophées des quatre catégories de ce gala dans lesquelles il était en nomination.

Le guitariste montréalais d’origine trifluvienne est reparti de Toronto avec les trophées de l’artiste de l’année, du guitariste de l’année, du spectacle «électrique» de l’année, de même qu’avec le Maple Blues Award du meilleur CD, Steve Hill Solo Recordings Vol. 2, qu’il a produit lui-même.

«Quatre en quatre, oui! Je suis très content!», nous a dit Steve Hill, joint hier après-midi sur le chemin du retour, quelque part sur la 401. «Pour moi, c’est le point culminant de dix ans de travail. Guitariste, entertainer et spectacle de l’année, c’est fantastique, mais le trophée pour le disque me réjouit encore plus.»

Mis en nomination au gala des Maple Blues en l’an 2000, Steve Hill avait aussi remporté le trophée de l’Electric Act of the Year avant de quitter la scène blues pendant plusieurs années.

Voir l’article sur La Presse »

En savoir plus
Publié le Steve Hill remporte quatre Maple Blues Award

Quinze ans après son premier et unique trophée aux Maple Blues Awards, Steve Hill a converti ses quatre nominations pour l’édition 2015 de ce gala en autant de succès. Grand gagnant de la soirée, il a mis la main sur les catégories «Entertainer of the Year», «Electric Act of the Year», «Guitarist of the Year» et «Recording/Producer of the Year» pour son album Solo Recordings Volume 2. Merci à tous les fans qui ont contribué par leurs votes à ce succès populaire.

Voir l’article complet sur Preste »

En savoir plus
Publié le MONTRÉAL EN LUMIÈRE 2015

Steve Hill sera présent pour la 16ème édition de l’évènement MONTRÉAL EN LUMIÈRE. Ce guitar hero compte parmi les plus impressionnantes bêtes de scène de la Belle Province. La preuve : ce concert solo où il allume le public avec une guitare à la main, une batterie entre les jambes, un harmonica à la bouche et une baguette attachée à sa guitare pour taper la cymbale !

Voir le Communiqué de presse »

En savoir plus
Publié le Steve Hill remporte 2 trophées Lys Blues

(Trois-Rivières) Superbe soirée dimanche à la salle J.-Antonio-Thompson, là où s’est déroulée la 12e édition du Gala Lys Blues, événement qui se tenait pour la toute première fois à Trois-Rivières. Les grands noms du genre musical y étaient réunis pour l’occasion, au coeur d’une cérémonie qui a permis de récompenser quinze d’entre eux et de rendre hommage à une grande dame du blues et de la scène artistique en général, Nanette Workman. (suite…)

En savoir plus
Publié le Nord info: Churchill, Andersen, Hill… et Arioli

Kim Churchill a mis tout le monde sur le derrière dès le début du spectacle et Steve Hill les a fait lever tout au long de la finale.

Entre les deux prestations, Matt Andersen menaçait la structure du Théâtre Lionel-Groulx de sa puissante voix, sur des riffs de guitare qui tiraient spontanément des bravos! Toute une soirée de guitares, vendredi dernier, et un franc succès pour Odyscène. (suite…)

En savoir plus
Publié le Muzik Injection: Steve Hill au théâtre Arvida, Jonquière

C’est maintenant au tour de Steve Hill, le Trifluvien d’arriver sur scène avec sa guitare électrique et d’aller s’installer derrière sa batterie munie d’un tambour base, un snare, un hi hat avec une petite tambourine et une cymbale. Oui, je sais… Ça fait bizarre de dire qu’un guitariste va s’installer en arrière d’une batterie, mais cela prend tout son sens lorsque nous parlons d’un homme-orchestre. Il nous a joué ‘’Never is such à long time’’qui se retrouve sur son nouvel album  » Solo Recording Vol. 2′ « . (suite…)

En savoir plus