Actualités

Publié le Steve Hill: la passion d’un puriste

Il y a 25 ans presque jour pour jour, Steve Hill donnait son premier spectacle dans un bar. C’était au Touristique, rue Hart, plus communément appelé Le Trou par ceux qui le fréquentaient. Le guitariste avait 16 ans. Neuf albums plus tard, des milliers de kilomètres de tournée à son odomètre musical et récompensé de plus d’une dizaine de prix, le Trifluvien d’origine continue d’évoluer dans son art et de surprendre par la pureté de son talent.

Lire l’article complet sur La Presse »

En savoir plus
Publié le Steve Hill démarre l’Hivernal en puissance

Le bluesman Steve Hill est débarqué à Baie-Saint-Paul ce vendredi pour livrer devant 250 personnes le spectacle qui a lancé la 2e édition de l’Hivernal.

Il s’agissait d’un retour sur scène pour lui, après une absence de trois mois justifiée par la préparation de son nouvel album Solo Recordings Volume 3, qui sort la semaine prochaine et dont il a joué quelques morceaux en primeur.

Lire l’article complet »

En savoir plus
Publié le Steve Hill s’amène avec l’album «Solo Recordings Volume 3»

Steve Hill poursuit sur son élan et lancera le mois prochain l’album «Solo Recordings Volume 3», troisième volet de son projet solo consacré à la musique blues et rock.

«Solo Recordings Volume 3» sera disponible le 3 mars sur iTunes et dès le lendemain en magasin.

L’opus comprendra notamment des compositions originales aux accents résolument rock et des morceaux plus mélodiques reposant sur des bases acoustiques, a précisé son équipe.

Lire l’article complet sur TVA Nouvelles »

En savoir plus
Publié le Steve Hill couvert d’or au Gala Lys Blues

Pour une deuxième année consécutive, le Gala Lys Blues était présenté à la salle J.-A.-Thompson de Trois-Rivières dimanche soir. Cet événement existe depuis 2003 et a pour objectif de récompenser les artistes du monde de la musique blues au Québec.

Ironie du sort, le grand gagnant de la soirée a sans contredit été un Trifluvien d’origine: Steve Hill qui a quitté la salle avec pas moins de cinq trophées dans les mains. Il a remporté les titres de performance artistique de l’année, spectacle de l’année, artiste masculin de blues, auteur/compositeur de l’année et album blues de l’année pour Solo Recordings Volume 2.

Lire la suite sur La Presse »

En savoir plus
Publié le «Je n’ai jamais roulé autant» – Steve Hill

La carrière de Steve Hill ne s’est jamais aussi bien portée depuis les 15 dernières années. L’auteur-compositeur-interprète a raflé quatre Maple Blues Awards en début d’année et est nominé au Gala des prix Juno qui se déroulera la semaine prochaine. La clé de son succès? Son projet Solo Recordings, des albums produits de toutes pièces par le chanteur et musicien. Il sera en spectacle au Café-Théâtre Côté-Cour de Jonquière demain et à la salle Desjardins Maria-Chapdelaine de Dolbeau-Mistassini, samedi.

Lire l’article complet sur le Journal de Montréal »

En savoir plus
Publié le Steve Hill: Un plaisir évident à monter sur scène

Animé par la motivation d’offrir le meilleur de lui-même sur scène, Steve Hill est un véritable homme-orchestre qui surprend par sa très grande aisance et ses talents de musiciens. Un auteur-compositeur-interprète qui a raflé quatre prix aux Maple Blues Award en 2014, en plus d’obtenir une nomination au Juno, cette année, pour son album «Solo recordings, vol 2».

Lorsqu’il est sur scène, Steve Hill profite pleinement de l’instant présent. Très à l’aise, il évite de tomber dans une certaine routine et se permet également d’interagir beaucoup avec les spectateurs.

«Chaque spectacle est différent. En tournée, je me sens plus sécure. Ça implique une certaine routine que j’adore. Être sur scène, ça me procure beaucoup d’énergie», lance celui qui a longtemps été dans l’ombre de certains artistes, en tant que guitariste.

Ayant délaissé le blues pendant plusieurs années, le guitariste était heureux de recevoir autant de récompenses lors de la plus récente cérémonie des Maple Blues Award. Ses dernières nominations remontant en 2000.

«C’est une belle tape dans le dos. J’étais surtout heureux que mon album soit récompensé. J’y ai mis beaucoup de travail. Je l’ai réalisé. J’ai tout fait seul. (…) Je considère que le son est assez différent. Ça sonne plus comme un band. Je suis maintenant beaucoup plus à l’aise avec cette formule. Je suis en mesure d’en faire plus», soutient-il.

Lire l’article complet »

En savoir plus